Stéphane Tassel, secrétaire général du Snesup-FSU, premier syndicat des universitaires, a déclaré que les appels d’offre du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, notamment dans le cadre du plan Idex (initiatives d’excellence) sont un danger pour le monde universitaire. En effet, ce plan, qui vise à attribuer des dotations budgétaires aux universités en fonction uniquement de l’excellence et non des besoins, constitue pour lui « une rupture historique complète avec ce qu’a été l’Université française « . Ce système conduira tout droit à une course au « mercato des chercheurs » et à une  « individualisation des rémunérations » forcenée.