L’homme

Luc Ferry a demandé hier que l'État "s'occupe de ses affaires" et "cesse de nous dire ce qu'il faut admirer", commentant le retrait de Louis-Ferdinand Céline...

L’ex-ministre de l’Éducation nationale Luc Ferry a demandé hier dans son billet du Figaro que l’État « s’occupe de ses affaires » et « cesse de nous dire ce qu’il faut admirer », à la suite du retrait de Louis-Ferdinand Céline du programme des Célébrations nationales.

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.