Jusqu’à 6.000 euros de prime de résultats pour les chefs d’établissement. Les chefs d’établissement toucheront à compter de 2011, puis tous les trois ans à la suite de leur évaluation, une « prime de résultat » dont le montant pourra atteindre 6.000 euros. L’accord a été signé hier par le SNPDEN-Unsa, le Sgen-CFDT et Indépendance et Direction (FAEN) lors d’une réunion avec la DGRH de l’Éducation nationale, dans le cadre du protocole d' »organisation du dialogue social » signé le 15 décembre dernier au ministère. « La proposition que nous fait la DGRH concernant les mesures indemnitaires est pour moitié supérieure à ce qui était prévu », se réjouit Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN-Unsa.