L’info

L’ensemble des syndicats enseignants attendent désormais un calendrier précis de la part du gouvernement pour entamer les discussions sur la masterisation.

Suite au discours de Nicolas Sarkozy, mercredi lors de ses vœux au monde de l’éducation, sur la nécessité de réfléchir à une amélioration de la masterisation, les syndicats enseignants (qui ont boycotté les vœux du Président) ont vivement réagi.

Pour la FSU, ce discours « est la reconnaissance que l’actuelle réforme de la formation des enseignants n’est pas satisfaisante ».

Pour le Snuipp-FSU, le Président « reconnaît que la suppression de la formation professionnelle et l’affectation des professeurs stagiaires devant élèves sans véritable formation sont calamiteuses ». Enfin, l’Unsa-Éducation, juge que « le président de la République a reconnu ‘implicitement l’échec de la ‘mastérisation Darcos’ de la formation des enseignants’ ».

L’ensemble des syndicats enseignants attendent désormais un calendrier précis de la part du gouvernement pour entamer les discussions.

Source(s) :
  • AEF

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.