Les syndicats de l’éducation boudent les voeux de Nicolas Sarkozy. Les Échos rappellent que les principales fédérations syndicales de l’éducation -la FSU, l’Unsa et le SGEN-CFDT- boycottent aujourd’hui les voeux du président de la République adressés « au monde de la connaissance et de la culture ». « Les mesures prises sous la responsabilité du chef de l’Etat sont, par leur ampleur et leurs conséquences, d’une telle gravité pour la très grande majorité des citoyens et pour l’avenir de notre pays que la présence de la FSU à ces voeux apparaît impossible », explique notamment Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU. (Voir aussi notre Lettre de l’Éducation)