« Les cellules n’ont rien d’une usine à gaz. Elles ont été pensées par des maires, avec la culture de pragmatisme qui est la leur. J’en ai rencontré environ 600 pour élaborer le projet. Du reste, ce que je propose, c’est ce qu’ils faisaient souvent d’instinct. Nous leur donnons simplement un cadre beaucoup plus formalisé pour agir. »

Un simple cadre, plus structuré ? Nous attendons vos réactions.