Les enseignants du collège du Plessis-Trévise (Val-de-Marne) ont dormi dans leur établissement la nuit du 6 au 7 janvier pour obtenir un second poste de CPE. Pour l’instant, pas de réponse de Luc Chatel. (AFP)