Dans un billet d’opinion intitulé « Fantasmes et réalités de la fuite des cerveaux », publié hier dans La Tribune, Jean-Marc Schlenker, mathématicien et professeur à l’université Toulouse-III, observe que les « postes offerts en France aux chercheurs ont vu leur attractivité baisser au cours des dernières décennies ». Il réaffirme que « l’émigration des chercheurs est un véritable risque pour le futur ».