Etats-Unis : l’apprentissage du français est-il inutile ?

L’annonce de la fermeture de départements de langues étrangères, dont celui de français dans une université publique américaine, fait débat chez les diplomates et les linguistes.

« Parmi 6000 langues existantes, pourquoi serait-il si important d’apprendre celle qui est parlée dans un petit pays européen à l’influence en déclin constant ?» Signée de l’éminent éditorialiste John Mc Whorter, licencié en lettres françaises, cette phrase a déclenché le débat sur l’utilité de l’apprentissage du français.

L’article est paru dans The New Republic alors que SUNY-Albany, université publique de la capitale de l’Etat de New York, venait d’annoncer que les coupes budgétaires l’amenaient à réduire la taille des départements de langues étrangères, notamment de français, italien et russe. Plusieurs autres établissements envisagent le retrait de cours de langue, notamment du français pour favoriser des langues plus « internationales » comme le chinois et l’arabe.
« Le français n’est peut-être pas la langue du business, mais une langue n’est pas faite que pour servir. Nous avons 6000 élèves et le nombre ne diminue pas », a réagi Marie-Monique Steckel, présidente du French Institute Alliance Française. Pour Antony Baudry, conseiller culturel de l’ambassade de France, le français rencontre un vrai succès outre-Atlantique : «  Plus d’1 million d’Américains apprennent le français, et la demande est supérieure à l’offre. La preuve, c’est le succès des programmes bilingues (…) qui font salle comble et touchent déjà 15.000 élèves ».
A la maison française de l’université de Colombia, une conférence a été programmée en avril sur le thème « Pourquoi la langue française compte ». Selon l’OIF, le français est la langue officielle de 14 pays et la langue maternelle ou la première langue étrangère de près de 200 millions de personnes dans 54 pays.

Source(s) :
  • Le Nouvel Obs, RTBF, Le Point, AFP

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.