Jean-Robert Pitte, DIO (délégué à l’information et à l’orientation) chargé de la mise en place du service public de l’orientation, déclare qu’il « faut poursuivre l’adaptation du réseau (des CIO) aux besoins et à l’évolution des territoires ». Actuellement, cette mise en place suscite de fortes inquiétudes de la part de l’association des chefs des services académiques d’information et d’orientation délégués régionaux de l’Onisep (CSAIO-DR Onisep). Elle dénonce en effet, dans un communiqué publié vendredi, « une idée qui circule, qui consiste à préconiser le rattachement des conseillers d’orientation psychologues aux établissements scolaires ». Parmi les problèmes que cela poserait, l’association souligne que « pour ne s’en tenir qu’aux établissements publics (près de 7 900), leur nombre est déjà largement supérieur au nombre des personnels (4 500) ».