Michael Davidson, qui a conduit l’ensemble de la dernière enquête Pisa, et qui nous a accordé un entretien exclusif pour la commenter, revient plus en détails sur les résultats français. Son analyse :

« Depuis le début des enquêtes Pisa, la France se situe dans la moyenne des pays de l’OCDE. Les derniers résultats marquent une baisse assez nette en mathématiques. Mais, surtout, ils révèlent l’influence du milieu socioculturel sur les résultats scolaires, nettement plus élevée que dans les autres pays comparables. La France doit utiliser ces statistiques comme un outil, pour s’attaquer à la désagrégation sociale et aux carences de son système éducatif, ainsi que l’ont déjà fait des pays comme la Corée, mais aussi la Pologne, l’Allemagne, la Hongrie ou le Portugal. »