Enseignants-désobéisseurs : le soutien de Stéphane Hessel

Stéphane Hessel, ancien résistant, vient d'écrire à l'inspecteur de Haute-Garonne pour soutenir Alain Refalo.

Il a écrit le 4 décembre dernier à l’inspecteur d’Académie de la Haute-Garonne en faveur d’Alain Refalo, indique dans un communiqué le Réseau des enseignants du primaire en résistance. Ancien résistant, auteur du tout récent « Indignez-vous ! » (pour une insurrection pacifique), ancien ambassadeur et diplomate, Stéphane Hessel participait également, le 4 décembre, au Forum des résistances dans les services publics organisé par le Réseau des enseignants du primaire en résistance.

Il a souhaité apporter son soutien au professeur des écoles désobéisseur Alain Refalo, (auteur d’un livre sorti début 2010 En conscience je refuse d’obéir, où il explique pourquoi il s’est opposé aux réformes de l’école primaire de Xavier Darcos ) qui suite à son refus d’appliquer l’aide personnalisée, avait été convoqué en commission disciplinaire en 2009. Le CSFPE (Conseil Supérieur de la Fonction Publique de l’État) avait proposé de substituer la sanction d’abaissement d’échelon infligée à Alain Refalo en blâme, or l’inspecteur de Haute-Garonne a refusé cette mesure.

Stéphane Hessel lui demande de revenir sur sa décision, car pour l’ancien résistant, « la démarche de résistance pédagogique de M. Refalo appelle de [sa] part un dialogue et une écoute, et non point des sanctions qui seront sources de tensions et de conflits ».

Il rappelle un des grands principes de la Résistance : la « possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l’instruction la plus développée sans discrimination ». Or estime-t-il, « les réformes proposées en 2008 vont à l’encontre de ce projet ». Il défend donc les enseignants qui « ont été jusqu’à refuser de les appliquer et […] ont vu leurs salaires amputés en guise de punition ». Pour lui, « ils se sont indignés, ont ‘désobéi’, ont jugé ces réformes trop éloignées de l’idéal de l’école républicaine, trop au service de l’argent et ne développant plus assez l’esprit créatif et critique. »

1 commentaire sur "Enseignants-désobéisseurs : le soutien de Stéphane Hessel"

  1. libellule  7 janvier 2011 à 16 h 05 min

    Ca fait vraiment plaisir, ça soulage de voir qu’il n’y a pas de combat impossible et que l’indignation est saine et nous garde encore de tous les abus et erreurs.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.