La fonction de recteur revalorisée. Un arrêté et un décret du 12 novembre 2010, publiés au Journal Officiel du 16 novembre, créent une indemnité de responsabilité pour les recteurs. Dans l’entourage du ministre, on note que « la mise en place de la LRU fait qu’aujourd’hui un président d’université peut parfois gagner davantage qu’un recteur ». Alain Boissinot, recteur de Versailles, rappelle que « les recteurs bénéficiaient [déjà] d’une prime modulable en fonction de l’appréciation du ministre sur leur travail, mais [que] cela va permettre d’augmenter la part de cette prime et l’importance de cette modulation ».