Christian Nique, ancien recteur de Nice, a été chargé hier par Luc Chatel d’une mission d’évaluation et de suivi des 105 établissements du programme Clair. Il devra notamment veiller à leur articulation avec le premier degré, et le dispositif RAR. L’objectif à long terme est de permettre une « remise à plat » de l’éducation prioritaire.