Quel est l’objectif du Salon ?

S’il est clair que nous sommes tous concernés par le développement durable, nous n’avons pas tous le même degré d’information. Le salon Planète mode d’emploi a été créé pour répondre aux questions, doutes, préoccupations de monsieur et madame « tout le monde » sur le thème du développement durable. C’est un salon grand public : les enfants, les adultes mais aussi les groupes scolaires encadrés par leurs professeurs sont les bienvenus. Pour satisfaire leur curiosité, nous mobilisons pendant trois jours des spécialistes et des acteurs du développement durable très différents (associations, ONG, entreprises…). Six espaces thématiques attendent les visiteurs pour leur faire découvrir de façon ludique « l’eau », « l’énergie », « la population », « les déchets », « le climat » ou encore l’agriculture avec un espace intitulé « se nourrir ». A travers une série d’animations, de panneaux explicatifs, de photos, l’objectif est de mieux comprendre tout ce qu’il faut savoir sur la planète.

Quels sont les grands temps forts ?

Une douzaine de conférences se tiendront sur des thèmes très différents. Pour n’en citer que quelques-unes : « Au secours, nos poubelles débordent ! », « Vivre en ville en 2050 » ou encore « L’économie sociale et solidaire : vers une nouvelle société ». Un programme varié avec des intervenants prestigieux comme le romancier Erik Orsenna, l’historien démographe Hervé Le Bras, ou le scientifique Pierre Zagatti, chercheur spécialiste insectes et biodiversité à l’Institut national de la recherche agronomique. Autre temps fort, les rencontres avec les auteurs d’ouvrages spécialisés, organisées tout au long des trois jours. Emmanuelle Figueras présentera son ouvrage jeunesse « Léo cuistot écolo : recettes pour la planète ». Vous retrouverez également Yvette Veyret et son dernier livre « Développements durables : tous les enjeux en 12 leçons ».

Certaines animations s’adressent-elles plus spécifiquement au monde enseignant ?

Effectivement, nous avons mis en place cette année, en partenariat avec le Comité 21, un temps fort réservé aux enseignants, et plus largement à tous les formateurs et éducateurs. Le vendredi 3 décembre au matin, écoles et associations présenteront à tour de rôle la mise en place d’Agenda 21 scolaires, ainsi qu’une sélection d’outils et de ressources pour mettre en œuvre des projets d’EDD. Seront présents entre autres, Terra Project, éditeur spécialisé dans le domaine du développement durable, et l’association Ecophylle, qui mène des projets d’éducation à l’environnement urbain pour un développement durable en Ile-de-France. Une occasion d’étoffer son carnet d’adresses pour mener des initiatives dans son établissement.

Stéphanie Cayrol