Lors d’une conférence de presse tenue hier, Pierre Léna, délégué à l’éducation et à la formation de l’Académie des sciences, a formulé des propositions pour améliorer la formation continue des enseignants. Pour lui, « un professeur ne peut pas être coupé de la vie scientifique ». Il reconnaît que les enseignants se forment souvent par eux-mêmes, grâce à « des lectures, des contacts » mais la démarche n’est pas assez structurée. Pierre Léna estime qu’il faut « clarifier l’offre » de formation départementale et académique, et « réduire la dispersion et l’atomisation des sujets, tout en renforçant l’interdisciplinarité ». Il appelle par ailleurs « les universités à s’investir dans la formation continue », un « chantier qui leur revient de droit ». L’intégralité de l’avis de l’Académie est disponible en ligne sur son site.