La CDIUFM demande la création d’un organisme de recherche. Gilles Baillat, président de la Conférence des directeurs des instituts universitaires de formation des maîtres (CDIUFM) invite « les forces politiques » à créer « un organisme de recherche en éducation »(1), l’INRP ayant échoué à remplir ce rôle. Il souhaite que la recherche en éducation se développe aussi « sur le terrain », notamment par le biais d’études empiriques, afin « que les enseignants soient mieux outillés pour résoudre les problèmes qu’ils rencontrent ». Gilles Baillat déplore que « dans notre pays, les questions éducatives [soient] abordées sous un angle idéologique et non pragmatique » et appelle à « la constitution ou au renforcement d’un réseau national et européen de recherche sur la formation des enseignants ».