Cinémascience , parrainé par Jean-Jacques Beineix et Catherine Bréchignac, offre une programmation riche et variée : pour ouvrir le festival, dans le cadre de l’année France-Russie, Le cuirassé Potemkine a été projeté et suivi d’un débat sur l’histoire russe.

Le soir, le film italien Cosmonauta a été suivi d’un débat sur la conquête spatiale russe et le communisme.

Les spectateurs pourront suivre tout au long du festival la programmation spéciale Russie.

Durant le festival, des films et des débats tout aussi passionnants que variés feront partie du programme.

A titre d’exemple, Wall-E sera projeté et suivi d’un débat sur le développement durable, Solaris d’un échange sur les problématiques liées aux vols spatiaux de longue durée, Fahrenheit 451 d’un échange sur la lecture, How I ended this summer d’un échange sur les missions polaires ou encore Les chimpanzés de l’espace 2 d’un débat sur l’espace.
Comme chaque année, cinq prix seront remis lors de la soirée de clôture du festival, dimanche 5 décembre, en présence des jurys composés de personnalités du monde de la science et du cinéma, et d’Alain Fuchs, président du CNRS.
Parmi eux, le prix du public, voté à l’issue de chaque séance par les spectateurs, parrainé par la CASDEN, et le Coup de coeur de l’Inserm.

Les scolaires ne sont pas oubliés : ils pourront entre autres participer aux ateliers Science et Cinéma, qui offrent une grande diversité de films autour de six thématiques scientifiques d’actualité.

Pour suivre le festival au quotidien, retrouvez Cinémascience en vidéo :