L’éducation reste une priorité pour le gouvernement. Lors de sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale hier, François Fillon a indiqué que « la République ne baiss[ait] pas ses prétentions en matière d’éducation, de formation, de culture ». « La réforme du lycée, le soutien personnalisé, le socle commun, et le respect des enseignants sont pour nous au coeur de l’égalité des chances », a-t-il précisé. Le Premier Ministre a par ailleurs annoncé que la politique de non remplacement d’un départ à la retraite sur deux parmi les fonctionnaires serait maintenue -diminuant ainsi « de plus de 30.000 » les effectifs de l’Etat chaque année- afin de « gagner en qualité et en productivité » dans l’administration publique.