La philosophe Chantal Delsol a dénoncé hier dans une tribune du Figaro l’appel à la suppression des notes dans le primaire, lancé récemment par l’Afev et vingt personnalités. Ce serait en effet pour elle une « imbécillité pédagogique » que de « se donner pour but éducatif d’épargner toute souffrance à l’enfant ».