La symphonie n°6 de Tchaïkovski, plus connue sous le nom de La Pathétique, sera jouée devant les élèves (de la 4ème à la terminale), qui auront pu auparavant préparer leur venue lors d’ateliers scolaires.

Cette symphonie est la dernière composée par Tchaïkovski, peu avant sa mort : elle est emplie de pressentiment funeste et, fait rare pour une symphonie, se termine sur un mouvement lent. L’écriture de ses six symphonies s’étale de 1866 à 1893, année de sa disparition.

Le musicien, né en 1840, est un compositeur romantique, et l’expression de son caractère tourmenté et passionné culmine dans ses symphonies. Il meurt (il s’agit vraisemblablement d’un suicide) peu après la création de sa dernière symphonie, qui représente quasiment son testament musical. Elle comprend d’ailleurs des thèmes musicaux issus de la Messe des morts orthodoxe. Et le nom de Pathétique semble avoir été voulu par le compositeur lui-même.

Une œuvre grave et dense, qui permettra aux élèves de découvrir ce qu’est une symphonie et de s’immerger dans la beauté de la musique romantique russe.

La Cité de la Musique met en ligne sur son site un important dossier pédagogique sur ce concert, et le chef Alain Altinoglu explique en exclusivité sur VousNousIls pourquoi il a choisi de diriger ce concert pour un public scolaire…