La Banque Européenne d’Investissement, qui gère des prêts à long terme pour équilibrer le développement des pays de l’UE, vient d’accorder 100 millions d’euros à la Grèce pour la rénovation de ses écoles. Il s’agit de la première tranche d’un prêt qui totalisera 200 millions. Le vice-président de la BEI, Plutarchos Sakellaris, explique que l’opération vise à soutenir « l’économie de la connaissance en Grèce », pour faciliter la relance économique globale du pays. L’argent permettra de construire ou rénover 84 écoles et 31 salles de sports ou de conférence, ainsi que d’équiper 14.000 écoles publiques en matériel divers. Le premier objectif du prêt est de lutter contre la pratique de la « double vacation », qui consiste à couper les journées en deux pour faire cours à deux groupes d’élèves distincts dans le même établissement, par manque d’infrastructures.