Les professeurs d’économie remontent au créneau

Réunis à Lyon pour les 3èmes journées de l'économie, les professeurs de SES interpellent de nouveau Luc Chatel sur la réforme du lycée.

« Monsieur Chatel, écoutez les enseignants de SES ». C’est le titre du communiqué adressé au ministre de l’Éducation par l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (APSES). Réunis à Lyon pour la 3ème édition des journées de l’économie, ses membres dénoncent toujours les nouveaux programmes, et notamment celui de première qui doit être mis en œuvre à la rentrée dans le cadre de la réforme du lycée.

« Jamais un programme, quelle que soit la discipline, n’a suscité autant de mécontentement », écrivent-ils, dénonçant en particulier la « précipitation » dans laquelle ce programme a été élaboré, sa « lourdeur » et son « aridité ». Ils demandent donc « que l’application du nouveau programme de Première ES soit reportée et qu’un nouveau groupe d’experts pour les programmes du cycle terminal soit constitué ».

 

Une chose est sûre en tout cas, l’enseignement des sciences économiques en France laisse à désirer. Les Français n’obtiennent en effet qu’une moyenne de 8,3 sur 20 à un questionnaire élaboré par le Conseil pour la diffusion de la culture économique (Codice) et testé auprès d’un échantillon d’un millier de personnes par l’institut TNS Sofres.

 Le quizz comportait une trentaine de questions à choix multiples comme « Quel est le nombre moyen d’employés par entreprise en France actuellement ? » ou « Quelle est la contribution de chaque secteur économique dans le PIB ? » Les résultats sont éloquents : aucune tranche d’âge n’obtient la moyenne. Par niveau d’études, seuls les diplômés d’un 2ème ou 3ème cycle de l’enseignement supérieur obtiennent péniblement 10,5.

Source(s) :
  • AFP, Les Échos, la Tribune, le Figaro, e-orientations.com

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.