La communauté scientifique inquiète : dans une pétition intitulée « La France a besoin de scientifiques », onze associations savantes et de très nombreux scientifiques de renom s’adressent à Luc Chatel. Ils alertent le ministre de l’Education nationale sur le danger que représente pour la formation des futurs scientifiques, la réforme de la classe de première S prévue pour 2011. En effet, la nouvelle classe de première S sera touchée par une sévère diminution des horaires consacrés aux matières scientifiques : « l’équilibre entre matières de culture générale et matières scientifiques, qui était jusqu’alors d’environ 50-50, passe désormais à 60-40 au détriment de l’enseignement scientifique ». Pour expliquer la pétition, plusieurs documents mis en ligne par l’IREM de Lille précisent de façon détaillée quelles sont ces diminutions horaires.