« Planète Enjeux propose une démarche éducative pour aider les enfants à devenir de futurs citoyens éco-responsables et solidaires », résume Béatrice Jouenne, chargée de projets et responsable de l’éducation à l’environnement en milieu scolaire au WWF France. Disponible depuis 2009, ce kit, composé de plusieurs outils, présente une démarche pédagogique en trois temps. Première étape : une phase de sensibilisation à l’empreinte écologique simple et ludique. Elle permet aux enfants de mesurer leur empreinte personnelle par petits groupes. Comment ? Grâce à un plateau de jeu avec un questionnaire sur leur mode de vie au quotidien (alimentation, logement, déplacement…) et une réglette pour visualiser leur empreinte. En parallèle, un CD-Rom permet d’affiner les calculs. Une fois cette étape terminée, le kit propose une phase de compréhension de l’empreinte et de mise en situation.
 « C’est une étape d’approfondissement, de débat et d’incitation à passer à l’action », poursuit Béatrice Jouenne. Destiné aux enseignants, un dossier pédagogique complet reprend les concepts de l’empreinte écologique, avec des fiches d’activités pour approfondir le sujet en classe à partir de thèmes transversaux comme les transports ou la consommation.

Des pistes pour agir

Ce dossier pédagogique donne également des clefs pour agir avec des idées toutes simples permettant à chacun de réduire l’impact de ses activités, comme par exemple se rendre à l’école ou dans son club de sport à vélo. Dernière étape, les élèves sont invités à réaliser un diagnostic de la situation de leur école ou collège grâce au « calculateur établissement », disponible sur le site. Ils ont ensuite pour mission de définir des engagements sous forme d’actions à mettre en œuvre. L’impact de ces engagements est mesuré à l’aide d’un « simulateur d’engagements » en nombre d’hectares « économisés ». Ils peuvent enfin créer un blog afin de valoriser les actions sur le terrain en y intégrant des comptes-rendus, des photos et échanger avec d’autres classes. « Cette dynamique peut faire boule de neige, précise la chargée de projets du WWF France. Elle incite les établissements à entreprendre une démarche de développement durable et à réaliser par exemple un Agenda 21 scolaire ».


Stéphanie Cayrol