Jean-Jacques Pollet, recteur de Nancy-Metz, a présenté hier en conférence de presse les enjeux de la consultation de son académie sur les rythmes scolaires, qui aura lieu lors de différentes rencontres au cours du mois de novembre. Pour le recteur, les questions à se poser sont les suivantes : « Comment organiser l’école en fonction de l’évolution de la société ? »et « faut-il appliquer rigoureusement la même organisation des rythmes scolaires sur l’ensemble du territoire au nom de l’homogénéité républicaine, ou le principe d’adaptation en vigueur au niveau des congés doit-il être étendu ? ». Les rencontres de novembre dans l’académie, auxquelles seront conviés enseignants, élus, parents d’élèves, médecins, syndicats d’enseignants et de chefs d’établissement et fédérations de parents d’élèves, seront l’occasion de se demander, explique-t-il,  s’il faut « rapprocher le temps des enfants de celui des parents ou l’inverse ». Et surtout si « le paramètre premier, au niveau de l’Education nationale » n’est pas, indépendamment de toute autre considération, d’offrir les « meilleures conditions d’apprentissage ».