Coordonné par Michel Lussault, géographe, professeur à l’Université de Lyon (Ecole normale supérieure de Lyon), cette revue rend compte d’un phénomène de société : « aujourd’hui, plus rien n’échappe à l’empire du classement », pour reprendre ses termes.

Auparavant épargnés par la comparaison et l’évaluation, l’enseignement et la recherche les subissent aujourd’hui de plein fouet.

La revue permet de se demander ce qu’on « apprend vraiment de PISA », quelles sont les « faces visibles et cachées des classements internationaux » ou encore quel impact ils peuvent avoir sur les politiques éducatives.

Au terme de ces analyses, Michel Lussault souligne que derrière ces classements se cachent toujours « des questions politiques fondamentales : celles qui renvoient au rôle que les sociétés entendent faire jouer aux savoirs et à leur transmission. »

Un sujet d’avenir primordial.