Retraités, étudiants, chômeurs : tous enseignants !

Le remplacement des enseignants absents, en particulier celui des enseignants stagiaires, pose de sérieux problèmes. Les académies font appel à toutes les bonnes volontés.

Dans son article « Masterisation : un jeu de taquin dans l’éducation » (Mediapart 24 octobre), Louise Fessard évoque l’anarchie qui règne pour remplacer les enseignants débutants partant en stage.  « Après la Toussaint, le problème du remplacement, récurrent à cette période avec les épidémies de grippe, etc., va s’aggraver avec le départ des stagiaires en formation », prévient Emmanuel Mercier, secrétaire national du Snes, responsable du secteur formation, cité par Louise Fessard.

Les exemples incongrus ne manquent pas : Louise Fessard évoque le cas de stagiaires de mathématiques, de sciences et vie de la terre (SVT), et d’EPS, qui vont être remplacés par des professeurs de physique. A Nantes et à Paris, des instituteurs sont appelés à effectuer des remplacements dans les collèges et lycées.

Sur le site de l’AEF, on apprenait aujourd’hui que le rectorat d’Aix-Marseille avait sollicité 400 jeunes retraités de l’Education nationale pour remplacer des enseignants du secondaire.

Le SNES Aix-Marseille a réagi dénonçant « une politique à la petite semaine » empreinte de « cynisme », et alertant sur la situation critique de pénurie de remplaçants. Il indique que le rectorat a même fait appel aux étudiants des universités et a diffusé des annonces dans les agences de Pôle Emploi ou de l’Apec, afin de trouver des volontaires de diverses professions.

Le budget 2011 prévoit la suppression de 4800 postes d’enseignants dans le secondaire : cela ne risque pas d’arranger les choses…

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.