David Lazzerini, chef de la division des personnels enseignants (Dipe) du rectorat d’Aix-Marseille a indiqué hier à l’AEF qu’un courrier avait été adressé fin septembre à  « 400 jeunes retraités de l’Education nationale, toutes disciplines confondues » pour effectuer des remplacements d’enseignants du secondaire. L’objectif de ce courrier est de constituer un vivier. A ce jour, peu de retraités ont répondu, précise le rectorat. Pour le Snes Aix-Marseille, il s’agit d' »une politique à la petite semaine » empreinte de « cynisme ».