Éducation : l’appel de Bobigny

Une cinquantaine d'associations et syndicats demandent que l'éducation soit « la priorité des politiques publiques ».

« Nous appelons à la mobilisation de tous autour de l’éducation et de la formation, dès la petite enfance et tout au long de la vie ». Dans un texte rendu public cette semaine, une cinquantaine d’organisations (syndicats, associations, collectivités territoriales) formulent dix-huit propositions visant à faire de l’éducation la priorité des politiques publiques.

Baptisé « Appel de Bobigny » en référence aux Assises qui s’y sont tenues en juin dernier, le texte prône un « droit à l’éducation pour chacun » et, pour l’État, « une obligation de moyens et de résultats de la maternelle à l’université ».

Les signataires demandent notamment que la maternelle soit « confortée dans ses missions et sa spécificité, dès deux ans pour les enfants dont les parents le souhaitent ». Ils refusent par ailleurs la semaine de quatre jours, militent pour des journées allégées, et souhaitent que les rythmes scolaires fassent l’objet d’un « cadre national », qui « prenne en compte les préconisations de l’Académie de médecine »

Réclamant pour les enseignants « une véritable formation initiale et continue à la hauteur des enjeux », les auteurs de l’appel se demandent enfin s’il ne faudrait pas prolonger l’obligation de scolarité après l’âge de 16 ans, pour atteindre l’objectif affiché de 80 % de réussite au bac et éviter les sorties du système sans qualification reconnue.

Le texte a reçu le soutien des maires d’une trentaine de villes, parmi lesquelles Paris, Lille, Lyon, Rennes, Montpellier, Dijon, Reims, Toulouse, ou Grenoble.

Source(s) :
  • 20 minutes, l'Humanité, la Croix, Médiapart, la Tribune

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.