Pologne : La chute annoncée des universités privées

En raison de la tendance démographique, le nombre d’étudiants polonais est passé de 400.000 en 1990, à plus de 2 millions ces dernières années. Alors que le nombre d’universités publiques passait de 100 à 132 seulement sur la même période, le nombre d’universités privées a été multiplié par 18, pour atteindre 326, afin de répondre à la demande. Mais la tendance démographique commence à s’inverser, avec une baisse annoncée de 800.000 jeunes de 19 à 24 ans d’ici 2015. Dix universités privées ont déjà dû fermer leurs portes au cours des trois dernières années; elles devraient être 100 à déposer le bilan d’ici 2025, d’après le ministère des Sciences et de l’Enseignement supérieur. Pour se maintenir à flots, elles font leur publicité sur Internet, promettent des réductions sur les frais universitaires aux premiers inscrits, offrent des ouvre-bouteilles et des stylos aux nouveaux étudiants… Il faut dire que le jeu en vaut la chandelle. D’après un ancien membre de la Commission Polonaise d’Accréditation, chargée de valider les programmes de ces établissements privés, la plupart n’ont aucune infrastructure. Elles proposent des cours qui ne nécessitent ni laboratoires, ni bibliothèques, et louent des salles de cours à d’autres universités. Ainsi, le bénéfice net d’un tel « établissement » peut atteindre 1 million de zlotys (250.000 euros) par an.

Source(s) :
  • Transitions Online - 9 septembre

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.