Des professeurs des écoles au collège

Le rectorat de Paris propose à des professeurs des écoles d'assurer des remplacements dans le secondaire.

Le rectorat de Paris a proposé à des professeurs des écoles « sans affectation stabilisée » d’effectuer des « missions de suppléance » dans le second degré. Selon une lettre datée du 13 septembre, « un entretien pédagogique sera proposé aux enseignants qui se porteront candidats ». Ces enseignants conserveront leur statut de professeur des écoles.

Pour la section parisienne du Snes, le principal syndicat du second degré, l’offre est « inacceptable du point de vue du respect des qualifications et des métiers ». Aux yeux de Thierry Ananou, « enseigner dans le secondaire et dans le primaire, ce n’est pas le même métier ». Le secrétaire académique du Snes voit dans cette mesure « le résultat d’une baisse du nombre de professeurs titulaires remplaçants dans le second degré » qui serait, selon lui, passé de 915 à 610 en deux ans.

L’analyse ministérielle est sensiblement différente. Pour Luc Chatel, « cela a toujours existé, même si c’était marginal ». Le ministre de l’Éducation trouve par ailleurs une cohérence pédagogique à la démarche qui « s’inscrit dans la logique parfaite du socle et du nécessaire renforcement entre premier degré et collège », d’autant que les professeurs des écoles « ont […] la plupart du temps des diplômes équivalents à ceux des professeurs du second degré » .

Evoquant des « surnombres » dans le primaire et « des tensions dans les capacités de remplacement à certaines périodes de l’année dans le second degré », Luc Chatel estime donc « normal » que les académies gèrent « de la manière la plus intelligente possible ce genre de situation ».

Source(s) :
  • AFP, 20minutes.fr, l'Alsace.fr, l'Humanité

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.