La pratique d’une première langue débute dès l’école élémentaire, et ce, de manière de plus en plus en précoce. En effet, si aujourd’hui tous les enfants de cycle 3 (CE2, CM1, CM2) suivent des cours de langue, cet enseignement s’étend progressivement aux classes de CP et de CE1. L’anglais est la langue la plus étudiée à l’école primaire, avec plus de 90% des effectifs (1).

A leur entrée au collège, les élèves poursuivent leur apprentissage avant de débuter une seconde langue vivante en classe de 4ème. Ils peuvent arrêter ce cours en 3ème, s’ils optent pour le module de découverte professionnelle.

La réforme du lycée

Le lycée, quant à lui, connaît plusieurs changements. Depuis la rentrée 2010, l’apprentissage de deux langues étrangères est obligatoire pour tous les élèves de seconde générale. Auparavant, la LV2 n’était qu’une option, obligatoire si le lycéen visait un bac général, mais facultative pour certaines filières technologiques.

Autre objectif fixé par la réforme : tous les lycées doivent instaurer un partenariat avec un établissement étranger. Il s’agit ainsi de développer les séjours linguistiques et de permettre aux élèves d’échanger avec un correspondant.

Les méthodes pédagogiques évoluent également. Le ministère prône l’enseignement par groupes de compétences. Les élèves sont ainsi regroupés selon leur niveau et non plus par classe. Les dotations horaires de LV1 et LV2 ont d’ailleurs été globalisées afin de favoriser la mise en place de ces groupes.

Enfin, les lycéens des filières générales et technologiques ont toujours la possibilité d’étudier une troisième langue. Près de 7% d’entre eux ont choisi cette option en 2009 (2).

Concernant les lycées professionnels, toutes les formations intègrent l’enseignement d’une langue vivante. De plus, depuis 2009, la pratique d’une seconde langue est obligatoire pour les baccalauréats du secteur des services.

Des objectifs européens

En termes de compétences, les objectifs des programmes scolaires se calent sur le Cadre européen commun de référence pour les langues. Les collégiens doivent ainsi atteindre le niveau A2, à savoir celui d’un utilisateur élémentaire, pour obtenir le brevet. Les lycéens sont tenus d’avoir le niveau d’utilisateur indépendant (B2) pour décrocher le baccalauréat.

L’anglais domine

Du côté des langues étudiées, pas de surprise. Près de 94% des élèves choisissent l’anglais comme première langue. L’allemand, qui arrive en seconde position, ne regroupe qu’un peu moins de 7% des effectifs. Pour le choix de la seconde langue, l’espagnol arrive largement en tête avec 71% des élèves du second degré. Viennent ensuite l’allemand, l’anglais et l’italien. A noter qu’il est possible d’étudier une langue régionale en tant que LV2 : 0,7% des élèves font ce choix.

Au final, que ce soit en première, seconde, voire troisième langue, 98% des élèves du secondaire apprennent l’anglais, 40% l’espagnol, et 15% l’allemand.

 

Coralie Bach