Médecine scolaire : l’inquiétude des praticiens

Trois syndicats de médecins scolaires ont publié un communiqué commun. Ils s'y inquiètent de l'avenir de leur discipline.

Après avoir été reçus au cabinet de Luc Chatel, trois syndicats de médecins scolaires (SNMSU-Unsa Education / SNAMSPEN-UCMSF / SMEDEN-FO) ont publié un texte commun dans lequel ils dénoncent « l’absence totale de réflexion et de volonté politique face à la pénurie de médecins de l’Education nationale ».

Chargés de permettre l’adaptation de tous à l’école, les médecins scolaires remplissent quatre missions : dépistage (pathologies et handicaps, troubles du langage…), prévention de la maltraitance, accueil des enfants handicapés et éducation à la santé (conduites à risque, hygiène buccodentaire, nutrition…).

Mais les trois organisations rappellent que, pour s’acquitter de ce rôle, les médecins scolaires ne sont que « 1200 pour 12 millions d’élèves avec 150 postes vacants à la rentrée 2010 ». A la veille de la mise en place d’un nouveau plan santé des élèves, elles s’interrogent donc : « Le ministère a-t-il conscience d’organiser, au mépris de la Loi et des besoins de santé des jeunes, la suppression d’un service de médecins spécifiquement dédié aux enfants et adolescents à l’école et à leur famille ? »

Pour « mettre leur ministère face à ses responsabilités », les syndicats ont donc pris deux décisions. Ainsi, les consultations médicales ne s’effectueront-elles plus que sur un nombre de pôles limité, définis par le médecin du secteur. De plus, les médecins continueront à examiner les enfants et à recevoir leurs familles, mais ils ne renseigneront plus les documents et dossiers demandés par les Maisons Départementales pour les Personnes Handicapées.

Source(s) :
  • l'Alsace.fr, france5.fr, Unsa-education.org

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.