Pédibus : tous à l’école à pied !

Le 24 septembre prochain se tiendra la 10e journée internationale à pied à l’école dans le cadre du programme « Walk to School (1) ». L’occasion de revenir sur le Pédibus, un mode de déplacement doux, économique, convivial et écologique.

Des millions d’enfants et de parents dans 40 pays – des États-Unis à l’Irlande, en passant par le Brésil ou encore la France – fêteront la 10e journée internationale à pied à l’école. L’objectif : promouvoir, à grande échelle, ce mode de déplacement doux, dont le nom a été inventé en Suisse à la fin des années 90. « Le Pédibus, c’est tout simple, ça marche comme un vrai bus mais à pied », explique Alain Rouiller, conseiller en mobilité et sécurité des transports à l’Association Transport et Environnement, basée à Genève. Le Pédibus est un système d’accompagnement des enfants à pied à l’école maternelle et primaire, sous la conduite de parents bénévoles. Il découle souvent de la réalisation d’un Plan de Déplacements Domicile-École, élaboré en concertation entre la ville, la communauté éducative et les parents.

Une charte commune

Enfants, parents et conducteurs signent une charte ou une convention pour garantir le bon fonctionnement du Pédibus et doivent garantir leur souscription à une assurance « responsabilité civile ». Les itinéraires Pédibus (entre 250 et 1700 mètres) sont définis avant la rentrée scolaire, avec leurs arrêts et leurs horaires, comme une ligne de bus ! « Pour les parents, c’est un véritable engagement, raconte Alain Rouiller. Chaque adulte qui inscrit son enfant, s’inscrit également pour « conduire » le Pédibus une à deux fois par semaine selon les besoins ». Chaque matin, les enfants rejoignent le Pédibus à un arrêt et font le trajet vers l’école avec leurs camarades, sous la conduite d’un adulte. Après l’école, le Pédibus les ramène à l’arrêt le plus proche de chez eux, où les attendent leurs parents.

Pour une mobilité durable

Ce mode de déplacement présente plusieurs objectifs : améliorer la sécurité sur le chemin de l’école, éduquer les enfants au bon comportement piéton, leur apprendre l’autonomie, réduire la dépendance à l’automobile, les émissions de CO2 et les dépenses en carburant des familles, développer le lien social et simplifier la vie des parents…En clair, une invention qui change la vie !

La France s’y met aussi !

Depuis les années 2000, le Pédibus connaît un développement important en France, comme à Lyon, Chambéry, Saint-Etienne, Paris, dans l’Ouest, en région PACA … Le succès est réel. Dans l’agglomération lyonnaise par exemple, 2 000 enfants sont concernés avec 152 lignes quotidiennes. Mais « contrairement à la plupart des pays, il n’y a pas de coordination nationale des réseaux Pédibus en France, constate Alain Rouiller. Chaque commune s’organise individuellement, grâce à des associations, comme le réseau Mille-Pattes. Selon les régions, la journée internationale de l’école à pied sera fêtée entre le 12 septembre – début de la semaine de la mobilité– et la mi-octobre. »


Stéphanie Cayrol

Note(s) :
  • (1) Pour voir le site : www.iwalktoschool.org

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.