L’OCDE plaide pour l’enseignement supérieur

Dans son rapport annuel sur l'éducation, l'organisme souligne les vertus de l'université. Mais il s'inquiète pour les campus occidentaux.

« Les ressources publiques injectées dans l’éducation permettent à terme de générer des revenus fiscaux encore plus importants ». C’est en tout cas ce qu’affirme l’OCDE dans son rapport annuel « Regards sur l’éducation », dont l’édition 2010 a été publiée hier, mardi. Selon les experts de l’Organisation de coopération et de développement économiques, « un homme diplômé de l’enseignement tertiaire (…) apportera près de trois fois le volume de l’investissement public consenti ».

Toutefois, l’organisme s’inquiète : dans un contexte de concurrence internationale sans cesse plus forte, les pays d’Europe continentale, et en particulier la France, risquent de perdre leur potentiel économique de long terme s’ils n’augmentent pas leurs dépenses par étudiant – et donc les frais d’inscription. Cette augmentation devrait toutefois, selon l’OCDE, s’accompagner d’un système d’aides, afin de ne pas freiner l’accès à l’éducation.

D’après le rapport, les dépenses par étudiant ont augmenté de 12% chez nous, entre 2000 et 2007, beaucoup moins qu’au Canada, en Grande-Bretagne, en Espagne, en République tchèque ou en Pologne. La France se situe désormais dans la moyenne des pays de l’OCDE, avec une dépense de 12.700 dollars par étudiant, très loin derrière les Etats-Unis (27.000 $), la Suisse (21.000$) ou le Canada (20.000 $).

Enfin, le rapport démontre que, conformément à l’« objectif de Bologne », la France se rapproche du seuil de 50 % d’une classe d’âge diplômés de l’enseignement supérieur : en 2008, cette proportion était de 41 % chez les 25-34 ans, contre 20 % chez les 45-54 ans.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.