Le Snuipp prêt pour la rentrée

Le Snuipp-FSU, principal syndicat des enseignants du primaire, est revenu mercredi sur les grands enjeux de cette rentrée 2010. Journées d'action, suppressions de postes et formation des nouveaux enseignants ont notamment été évoquées.

Distribution d’une lettre de sensibilisation aux parents d’élèves

La rentrée scolaire 2011 se déroulera dans un « climat exceptionnel », puisque le 7 septembre, les enseignants sont invités à manifester aux côtés de tous les employés du public et du privé. En conséquence, le Snuipp demande aux enseignants de transmettre une lettre aux parents d’élèves dès le premier jour de classe. Cette « lettre ouverte aux parents pour l’avenir de [leurs] enfants » détaille les motivations et les enjeux de la journée de grève qui aura lieu quelques jours seulement après la réouverture des écoles. Le syndicat espère en distribuer un million d’exemplaires.

Trop peu de recrutement par rapport aux suppressions de postes

La suppression de 16.000 postes d’enseignants (tous niveaux confondus) est inscrite au budget 2011, soit autant que cette année. Des « postes-classes » sont en péril : des classes entières devront fermer à cause de la baisse des effectifs.

Dans le même temps, le recrutement diminue. Seules 3.000 places seront ouvertes au concours externe du premier degré en 2011 (contre 7.000 en 2010), alors que 10.000 à 12.000 professeurs des écoles devraient partir en retraite en septembre prochain.

Le nombre d’élèves continue, lui, d’augmenter.

Un suivi sur la formation des enseignants stagiaires

La réforme de la formation des enseignants a inversé le rapport entre formation théorique et stages pratiques. La présence en classe occupe deux tiers du temps de formation des lauréats du concours d’entrée 2010, contre un tiers précédemment. Ces enseignants débutants sont censés profiter du tutorat d’un maître-formateur expérimenté, et ne pas se retrouver seuls en charge d’une classe dès la rentrée. Mais une enquête du Snuipp révèle que dans 12 départements, cette consigne ne serait pas respectée : les enseignants stagiaires se verraient confier la responsibilité de classes entières dès le début de l’année.

Le syndicat a annoncé qu’il comptait réaliser une enquête de suivi sur les conditions d’entrée dans le métier des jeunes professeurs, tout au long de cette première année de transition.

Les Français de moins en moins satisfaits des mesures du gouvernement

D’après un récent sondage(1), les Français sont 44% à penser que « les mesures prises par le gouvernement pour l’école maternelle et primaire vont plutôt dans le mauvais sens » -soit 8 points de plus qu’en 2009.

A l’encontre des pistes explorées actuellement, 56% estiment notamment que « baisser le nombre d’élèves par classe » devrait être une priorité dans les années qui viennent.




Par ailleurs, le Snuipp annonce la tenue de sa traditionnelle université d’automne les 22, 23 et 24 octobre. Elle s’ouvrira sur le thème de l’éducation contre le racisme, avec une intervention de Lilian Thuram.

Note(s) :
  • (1) Sondage exclusif CSA / Snuipp réalisé par téléphone les 21 et 22 juillet, auprès d'un échantillon représentatif de 997 personnes

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.