Etudiant de la Brigham Young University (Utah), Nick Homer a conçu un canapé motorisé pour se déplacer. Ce projet original a nécessité trois mois de travail, les roues et le moteur d’un fauteuil roulant dépareillé, et la complicité d’un étudiant en ingénierie électrique.

Génie pour les uns, flemmard pour les autres, Nick Homer essaie de sortir de ces cases. « Assembler un canapé motorisé n’a rien à voir avec la paresse, l’ingéniosité, ou quoi que ce soit d’intermédiaire. Il s’agit de propager la bonne humeur autour de vous, » déclare-t-il sur le site dédié à son invention. Et si ça permet d’attirer le regard des filles au passage, ça ne gâche rien ! « Vous savez que vous avez créé une chose absolument fantastique quand elle a un sex appeal universel. »

Malheureusement pour lui, la sécurité du campus a fini par lui interdire de circuler avec son invention. La raison précise en est inconnue. Le fauteuil original ne dépassait pas les 6,5 km/h, un accident avec ce canapé rembourré était donc improbable. Nick Homer n’a pas dit son dernier mot, et compte bientôt passer à une gondole vénitienne motorisée.

Il se réjouit à l’avance de pouvoir montrer un jour à ses enfants l’inscription No motorized couch (« Interdit aux canapés motorisés ») sur le règlement intérieur de l’université.