Nick Gibb, le ministre britannique de l’Education, a annoncé un plan gouvernemental visant à un renforcement de la discipline dans les salles de classe. Certaines des mesures annoncées nécessiteront le vote de lois, d’autres devraient rentrer en vigueur grâce à des circulaires. Les professeurs étaient déjà autorisés à faire usage de la force pour maintenir l’ordre, tant que les élèves n’étaient pas blessés, mais hésitaient souvent à le faire par peur de poursuites. Le plan prévoit donc que leur anonymat soit préservé en cas de plainte des élèves ou de la famille, sauf si les charges sont criminelles, afin de les encourager à être plus stricts. Les professeurs seront autorisés à fouiller les élèves pour confisquer téléphones portables, lecteurs mp3, images pornographiques, armes, alcool, cigarettes et substances hallucinogènes… Ils pourront coller les élèves sans notifier la famille 24h auparavant, comme c’était le cas jusqu’à maintenant.
Nick Gibb se félicite de ces mesures, qui « rétabliront l’équilibre en faveur des professeurs ». « Renforcer les droits des professeurs sera finalement bénéfique à tous les élèves, » assure-t-il. Le Premier ministre lui-même, David Cameron, juge ces mesures cruciales.