Évaluations en CE1 et CM2 : résultats stables

Le pourcentage d'élèves en difficulté reste pratiquement inchangé par rapport à l'an dernier.

Les trois quarts des élèves qui entreront en CE2 en septembre et les deux tiers des élèves qui entreront en 6e disposent de bons ou très solides acquis. C’est ce qu’indiquent les résultats des évaluations nationales passées durant l’année, et qui viennent d’être publiés sur le site internet du ministère de l’Éducation.

Ces tests permettent de mesurer les connaissances des élèves en français et en mathématiques : les enfants doivent répondre à 60 questions dans la première discipline et 40 dans la seconde.

Un élève de CE1 sur quatre obtient cependant des résultats « insuffisants » ou « encore fragiles » en français, contre 27 % l’an dernier. En mathématiques,  10 % n’ont pas les acquis suffisants et 13 % ont des acquis encore trop fragiles… Pour les élèves de CM2, ils sont 27 % dont les acquis sont fragiles ou insuffisants en français, contre 25% l’an dernier. Les résultats sont plus inquiétants en mathématiques : 33% des élèves, un sur trois, connaissent des difficultés.

Au-delà des résultats, la polémique sur l’intérêt même de ces évaluations ne s’est pas éteinte depuis leur mise en place, à la rentrée 2008. Les dates auxquelles elles sont organisées, janvier pour les CM2 et mai pour les CE1, font notamment l’objet d’une concertation entre le ministère et les syndicats. Les parents d’élèves FCPE et le SNUIPP, syndicat des professeurs des écoles, souhaitent qu’elles se déroulent en début d’année scolaire.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.