Remous autour du dictionnaire des enfants

Le dictionnaire rédigé par les élèves de 700 classes de l'académie de Créteil suscite la polémique. Sa version en ligne a été retirée.

 
« Le dictionnaire numérique en ligne a permis la remontée des définitions dans les délais impartis. Les données recueillies vont désormais faire l’objet d’une synthèse informatique. Nous travaillons maintenant à la nouvelle ergonomie du futur site ». Ce message apparaît sur le site Internet de l’académie de Créteil, à l’adresse du dictionnaire des enfants.

Chacune des 700 classes de cycle 3 (CE2, CM1, CM2) participant à l’expérience s’était vue attribuer dix mots, à charge pour le professeur d’organiser le travail de définition, le choix des exemples, des synonymes… La version papier du dictionnaire a été visée par le rectorat, mais la version numérique a été mise en ligne directement par les enseignants. Quelques définitions et exemples de cette version, portant le plus souvent sur les religions, ont provoqué la polémique, au même titre que l’absence de mots comme « laïcité » et « république ».

Le rectorat a donc retiré le dictionnaire de son site, après l’y avoir mis en ligne. Ses responsables expliquent qu’enfants et enseignants ont « pris les mots les plus courants de la langue française ». Ils soulignent également que les définitions ne doivent pas être lues « avec nos yeux d’adultes, ce sont les enfants qui les ont élaborées ».

Au ministère, on redoute cependant que la polémique engendrée par des phrases « étonnantes » ne fasse oublier « la réussite éducative» de l’expérience.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.