Loire : Une sensibilisation à l’EDD en pleine forêt

Au cœur de la forêt de Lespinasse, « le Grand Couvert », un ancien préau qui servait au séchage des briques, connaît depuis 2003 une seconde vie consacrée à l’éducation à l’environnement.

« En 2002, le Conseil général a entrepris la rénovation de la bâtisse. L’année suivante, il proposait sur ce site une offre pédagogique(1) de sensibilisation à l’environnement » explique Suzanne Perrin, coordinatrice du projet à l’ONF (Office national des forêts). Cela fait maintenant huit ans que le Grand Couvert accueille régulièrement des élèves – de la maternelle au lycée – et des structures jeunesse pendant les vacances scolaires et les mercredis. Quatre animateurs(2) se relaient tout au long de l’année pour leur proposer une journée de découverte en pleine forêt. Au choix, sept animations, pour tous les âges et tous les goûts. Et des activités spécifiques pour les enfants handicapés ou en difficulté.

Une approche ludique et sensorielle

« La découverte des oiseaux, la mare et ses animaux et l’écosystème forestier remportent le plus vif succès auprès des touts petits, raconte Suzanne. On leur apprend à reconnaître le chant des oiseaux, les traces des animaux dans la forêt tout en s’amusant. Le jeu du colin-maillard par exemple les invite à une découverte sensorielle de la forêt. On fait aussi travailler leur imagination avec le Land Art (art éphémère). Avec le bois, les pierres, les mousses, ramassés dans la forêt, ils racontent une histoire dans laquelle la nature est le personnage principal. » Mais les plus grands ne sont pas en reste avec l’animation « faire un aménagement forestier » pour les collèges, lycées et BTS forestier, ou « La forêt, puits de carbone » sur la problématique du réchauffement climatique. Après les balades en forêt, deux salles permettent de prolonger les animations : la première, réservée aux expositions en été, pour se protéger en cas d’intempéries, la seconde pour se plonger dans la collection de livres sur la nature ou observer avec loupes et microscopes, les têtards de la mare. « L’offre pédagogique est entièrement balisée du début à la fin, poursuit la coordinatrice. L’enseignant nous contacte. Avec l’aide d’un animateur, ils choisit un thème en fonction de sa classe. Ensuite, ils se rencontrent pour préparer la sortie. Enfin, après la journée, le professeur remplit une fiche d’évaluation pour nous faire part de ses impressions et de celles des enfants ». A la fin de l’année, tous les animateurs se réunissent sous la houlette de Suzanne Perrin pour faire le bilan. « Notre objectif : proposer chaque année de nouvelles animations, de nouveaux jeux …pour faire vivre le Grand Couvert et y attirer toujours plus de monde ! ».

Stéphanie Cayrol

Note(s) :
  • (1) La participation demandée est de 90 € par animation. Le Conseil Général de la Loire prend à sa charge le complément pour assurer le coût réel. (www.loire.fr)
  • (2) Trois font partie du conseil général et le dernier de l’ONF. C’est le garde-forestier.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.