Etats-Unis : Fin de carrière anticipée pour les jeunes enseignants de New York

Prises dans la vague nationale de licenciements dans l’éducation, les écoles new-yorkaises connaissent un souci supplémentaire : les accords syndicaux locaux prévoient que les renvois de professeurs s’effectuent en fonction de l’ancienneté. Ce sont les plus jeunes professeurs qui seront licenciés en priorité. Or, depuis 2002, Joel Klein supervise le département d’éducation publique de la ville de New York. Il a fortement encouragé la pratique consistant à fermer de grandes écoles peu performantes, pour en ouvrir de plus petites à la place, dans l’espoir qu’un cadre plus intime facilite la réussite des élèves. Les directeurs de ces écoles récemment créées ont souvent préféré recruter des jeunes professeurs prêts à travailler sans compter leurs heures, au service de nouvelles pratiques pédagogiques. Aujourd’hui, ces établissements expérimentaux du primaire et du secondaire risquent de perdre plus de la moitié d’équipes pédagogiques déjà réduites. Les directeurs vont se retrouver face aux problème suivant : ils vont être obligés d’engager des professeurs plus âgés -probablement moins motivés- et de supprimer des classes et filières entières. De source officielle, 4.400 licenciements sont prévus dans la ville, en raison des problèmes budgétaires de l’état, et tous les professeurs recrutés depuis 2007 pourraient perdre leur travail. Il s’agit de la première coupe majeure dans les effectifs enseignants depuis trois décennies.

Source(s) :
  • http://www.nytimes.com/

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.