Deux jours contre la réforme de la formation des enseignants

Plusieurs syndicats de l’Éducation appelaient à deux journées d'actions, hier et aujourd'hui, contre la réforme de la formation des enseignants.

Plusieurs syndicats de l’Éducation appellaient à deux journées d’actions, hier mercredi et aujourd’hui jeudi, contre la réforme de la formation des enseignants.

Hier, par exemple, une centaine d’enseignants d’Ile-de-France se sont rassemblés près du ministère de l’Education nationale, où ils ont remis une pétition signée par 7.000 professeurs dénonçant les modalités de mise en place de la réforme. En province, assemblées générales, pique-niques ou distributions de tracts se sont multipliés.

Au cœur de la fronde, la disposition qui prévoit que les professeurs stagiaires se retrouvent dès l’obtention du Capes en service plein (18 h par semaine) devant une classe, supervisés par un « tuteur » plus chevronné. Jusqu’à présent, pour leur première année, les profs débutants ne donnaient que 6 à 8 h de cours hebdomadaires, et consacraient le reste du temps à se former, notamment à la conduite d’une classe.

La semaine dernière, le Conseil supérieur de l’Éducation a également marqué son opposition à certains aspects de la réforme, en rejetant deux textes qui y sont liés. Le CSE a voté contre le projet d’arrêté sur le référentiel de compétence que les enseignants devront maîtriser lors de leur titularisation, et le projet de circulaire sur la formation en master à l’université et en première année de stage. Purement consultatif, cet avis ne remet toutefois pas en cause sur la poursuite de la réforme.

Sources : AFP, nouvelObs.com, e-orientations.com, les Échos, le Figaro, ActuaLitté.com, Ouest-France, le Télégramme, Nord-Eclair, Sud-Ouest, AP.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.