Assouplissement de la carte scolaire : le bilan des chefs d’établissements

Le SNPDEN, syndicat majoritaire des personnels de direction, a réalisé auprès de 2.758 établissements une étude sur l'ouverture de la carte scolaire.

Depuis la rentrée 2007, les parents disposent de plus de liberté dans le choix d’un établissement secondaire pour leurs enfants, dans la limite des places disponibles. Les collèges et lycées moyens sont délaissés au profit des établissements les plus cotés, où le nombre accru de postulants a conduit à une hausse de la sélection. Au lieu de familles choisissant l’établissement de leur choix, c’est finalement certains établissements qui choisissent leurs élèves. Or, Xavier Darcos avait promis que l’assouplissement de la carte scolaire serait une mesure égalitaire.

A la suite de son enquête, le SNPDEN demande au ministère de revoir sa copie. Pour le syndicat, il sera vite « trop tard » pour faire machine arrière. Près de 11% des collèges et lycées de ZEP, notamment, auraient déjà perdu un quart de leurs effectifs depuis 2007 !

Alors que le ministre Luc Chatel commente les résultats de l’étude avec beaucoup de retenue – il appelle à traiter le sujet « très complexe » de la carte scolaire « sans passion » – Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN, a répondu en direct cet après-midi aux questions des internautes sur lemonde.fr.

Lors de ce chat, le représentant syndical a affirmé qu’un « droit à la transparence » devrait aujourd’hui régir toute « démocratie moderne ». Pour lui, si le gouvernement ne publie pas de statistiques officielles pour soutenir sa réforme, « on peut supposer que les chiffres dont il dispose ne doivent pas être très éloignés des résultats de l’enquête », et que l’abolition de la carte scolaire n’est pas source de « plus de mixité sociale et scolaire ».

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.