Le rôle du Sapad : « lutter contre la rupture scolaire et sociale »

Enseignante spécialisée, Sandrine Daléas coordonne le Service académique d’assistance pédagogique à domicile en faveur des élèves malades, accidentés et des jeunes filles enceintes (Sapad) de Paris. Zoom sur ce service gratuit qui évite toute rupture aux élèves déscolarisés.

Pourquoi le Sapad a-t-il été créé ? Quels sont ses objectifs ?

Le Sapad, le Service académique d’assistance pédagogique à domicile1, garantit le droit à l’éducation aux élèves malades ou accidentés, lorsqu’ils se retrouvent isolés à leur domicile pour raison médicale.

C’est un service gratuit pour les familles. Il évite la rupture, scolaire comme sociale, des élèves absents de leur établissement. Il maintient un lien avec les camarades et les enseignants par la présence régulière d’un ou plusieurs enseignants de l’établissement. L’objectif est de conserver tous les acquis de l’élève, et de poursuivre les apprentissages avec une dynamique !

Comment fonctionne le Sapad et à qui bénéficie-t-il ?

Tout élève qui est, pour raison médicale (maladie, accident, mais aussi grossesse), présent à son domicile pour une durée de 15 jours minimum, peut être pris en charge2.

L’objectif est que l’élève soit suivi par un de ses profs, afin qu’il y ait une continuité dans le programme, les contrôles… L’élève bénéficie de 4 heures d’aide pédagogique par semaine, 6h s’il y a un examen prévu dans l’année (Brevet, bac, BTS…). En cours individuel on avance plus vite, certains élèves reviennent même en classe avec de l’avance !

Quels enseignants peuvent s’y investir ?

Nous faisons intervenir en priorité le(s) professeur(s) de l’élève, sinon de l’établissement, qui seront rémunérés en HSE par l’Académie3 ou par les mutuelles des familles via le service. S’il n’y a pas de volontaires, le SAPAD s’adresse aux enseignants d’autres établissements, voisins de l’école ou volontaires après une première intervention. Nous travaillons aussi avec les partenaires comme « L’école à l’hôpital et « Votre école chez vous » pour les demandes plus spécifiques comme des cours de chinois, car nous ne pouvons couvrir toutes les disciplines ! Des profs à la retraite ou préparant le Capes peuvent également intervenir. Tout enseignant volontaire pour prendre en charge un élève à son domicile peut contacter directement le SAPAD4.

A quelles conditions les familles des enfants dont la scolarité est interrompue peuvent-elles en bénéficier ?

Tout élève, malade ou accidenté, peut nous être signalé par toute personne ou tout organisme impliqué dans le suivi scolaire de l’élève5. Pour validation, un certificat médical type6 doit être dûment rempli par le médecin hospitalier, scolaire ou traitant de l’élève et faxé ou envoyé par voie postale au médecin conseiller du Directeur de l’Académie de Paris.

Lorsque celui-ci a certifié que la demande relève du Sapad, j’élabore avec la famille, le médecin, le service hospitalier et l’équipe enseignante un Projet Educatif Individualisé (PEI) d’assistance pédagogique à domicile7. Puis j’implique la famille en leur demandant de recueillir auprès de l’établissement une pochette avec les documents de travail, contrôles, suivi de cours… Un relais s’établit entre la famille et le CPE ou le prof principal.

En tant que coordonnatrice, quel est votre rôle ?

Mon rôle est de suivre la prise en charge pédagogique de l’élève sur les différents lieux de scolarisation (hôpital-domicile-établissement scolaire), afin que l’élève ne soit pas oublié. Nous l’accompagnons jusqu’à ce qu’il revienne à l’établissement scolaire d’origine. Nous veillons à ce que cette période soit prise en compte notamment lors du conseil de classe. Et inversement, il ne faut pas les avantager parce qu’ils sont malades, mais les juger à leur propre valeur, selon le travail fourni. La plus belle des gratifications, c’est lorsqu’un élève réussit son examen de fin d’année !

Elise PIERRE

(1) Le Sapad a été officialisé par le ministère de l’Education dans une circulaire n °98-151 du 17/07/1998 intitulée « Assistance pédagogique à domicile en faveur des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période ». Il existe un Sapad par département. Celui de Paris a été créé par l’association des pupilles de l’enseignement public, les PEP 75.
(2) En 2008-2009 sur les 176 élèves signalés, 125 ont bénéficié du SAPAD pour maladie (30 % des élèves pris en charge sont suivis en hématologie, 10 % pour troubles d’ordre psychologique), 47 après un accident, 4 pour une grossesse.
(3) Une enveloppe est attribuée au SAPAD chaque année pour les premier et second degrés, publics et privés.
(4) Fiche de renseignements-intervenant pour les enseignants volontaires pour des missions SAPAD Le Sapad travaille aussi avec les assurances et mutuelles (partenariat officiel avec la MAE et la MAIF, ponctuel avec les autres mutuelles) qui proposent une aide scolaire pour les enfants malades ou accidentés.
(5) Le signalement peut être effectué par la famille, le chef d’établissement ou le directeur d’école, le médecin scolaire, le centre scolaire de l’hôpital, l’assurance de la famille, l’enseignant référent.
(6) Formulaire du Dr Cartacheff à faire remplir par le médecin de l’élève (scolaire, hospitalier ou traitant) pour toute demande de SAPAD
(7) Le PEI précise le contenu de l’intervention à domicile : disciplines et nom des enseignants, nombre d’heures attribuées, durée de la prise en charge, le nombre de séances hebdomadaires, les aménagements matériels éventuellement nécessaires.

En tant que coordonnatrice, quel est votre rôle ?

Mon rôle est de suivre la prise en charge pédagogique de l’élève sur les différents lieux de scolarisation (hôpital-domicile-établissement scolaire), afin que l’élève ne soit pas oublié. Nous l’accompagnons jusqu’à ce qu’il revienne à l’établissement scolaire d’origine.
Nous veillons à ce que cette période soit prise en compte notamment lors du conseil de classe. Et inversement, il ne faut pas les avantager parce qu’ils sont malades, mais les juger à leur propre valeur, selon le travail fourni. La plus belle des gratifications, c’est lorsqu’un élève réussit son examen de fin d’année !

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.