Rythmes scolaires : début des travaux

Rythmes scolaires : début des travaux
La mission parlementaire chargée de réfléchir à l'aménagement des rythmes scolaires dans le primaire débute ses travaux ce jeudi.

La mission d’information parlementaire sur l’aménagement des rythmes de vie scolaire dans le primaire doit entamer ses travaux ce jeudi, à l’Assemblée nationale. Présidée par Michèle Tabarot, députée UMP des Alpes-Maritimes, cette mission rassenble des députés de l’opposition et de la majorité.

Elle doit étudier les différents modèles européens et consulter des experts (chronobiologistes, médecins, pédagogues…) afin d’« apporter sa contribution lors de l’installation de la conférence nationale sur les rythmes scolaires annoncée avant la fin juin par le ministre de l’Education nationale ». Pour l’heure, la première séance est consacrée à la détermination d’un programme de travail.

Avant le début des consultations, Michèle Tabarot a déjà exprimé quelques convictions. Il lui semble ainsi « difficile de revenir sur les week-ends, plébiscités par les parents ». En revanche, « diminuer d’une à deux semaines les vacances d’été ne [lui] paraît pas totalement inimaginable ». La maire du Cannet n’exclut pas non plus « un zonage de ces vacances ».

Selon les dernières statistiques de l’OCDE, les écoliers français travaillent 140 jours par an, contre 185 jours en moyenne ailleurs en Europe. Leurs journées de cours sont, en revanche, plus longues.

Présidente de la commissions des Affaires culturelles de l’Assemblée, Michèle Tabarot est également l’auteur d’un rapport sur « le développement de l’offre d’accueil de la petite enfance », remis au Premier ministre en juillet 2008. Elle y suggérait notamment de permettre aux crèches d’accueillir ponctuellement plus d’enfants.

Sources : AFP, l’Express.fr, AEF, le Monde, le Figaro

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.