Angleterre : Elections législatives : les politiques éducatives au programme

Les élections législatives du 6 mai prochain, en Angleterre, pourraient bien sonner le glas de 13 années de règne du parti travailliste (ou « Labour »). En effet, la reine devra choisir le leader du parti ayant gagné les élections législatives comme nouveau Premier ministre. Actuellement, il s’agit du travailliste Gordon Brown. Mais entre ce dernier et le conservateur David Cameron, les libéraux-démocrates menés par Nick Clegg pourraient bien décider de l’issue du scrutin en formant un gouvernement de coalition. L’incertitude focalise les intérêts de la nation sur les programmes de chacun des trois principaux partis. Les politiques éducatives ne sont pas en reste. Les partis sont apparemment unanimes sur un point : la nécessité de réduire l’effectif des classes, pour améliorer les résultats scolaires. Le parti conservateur prévoit de créer de plus petites classes avant tout dans les plus petites écoles, une option que les experts jugent irréaliste à cause de son coût faramineux. Les partis affirment toute leur différence sur le problème posé par les établissements scolaires publics peu performants. Les conservateurs veulent encourager les parents à mettre en place leurs propres écoles indépendantes. Les travaillistes eux veulent donner aux parents d’élèves la possibilité de voter l’éviction d’un « headteacher » (professeur responsable pédagogique d’un domaine d’éducation, par exemple un département de langues vivantes) de son établissement. Enfin, les libéraux-démocrates comptent confier la gestion des « academies » aux instances locales-et non plus au gouvernement central- et à des sponsors privés. Quant au financement de l’enseignement public, il « ne s’élèvera pas aussi haut que les années précédentes » pour les travaillistes, les conservateurs de leur côté se focaliseront sur la sauvegarde du système de santé, et la promesse des libéraux-démocrates de débloquer 2,5 milliards de livres supplémentaires pour l’éducation semble bien démagogique. Pour réunir autant d’argent en effet, des programmes de soutien scolaire préexistants seraient nécessairement recyclés.
Source : The Guardian – 20 avril

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.