Québec : mieux connaître les spécialistes de l’éducation

Un sondage récent indique que 42 % des Québécois sont incapables de nommer des « professionnels du milieu de l’éducation » de leur province. Parmi eux, les psychoéducateurs, un corps de métier inconnu en France. La psychoéducation a vu le jour au Québec au milieu des années cinquante, en réponse au besoin croissant d’intervenir auprès des enfants placés en foyer, ou présentant des troubles émotionnels graves, des jeunes incarcérés en prison… Ses domaines d’intervention sont très diversifiés : le milieu scolaire ne représente aujourd’hui que 36 % du champ d’activité des quelques 3 200 psychoéducateurs québécois. Depuis 2000, ils sont rattachés à l’ordre des conseillers d’orientation. Pour exercer l’un de ces deux métiers, il faut obtenir un master spécifique (en « psychoéducation » ou « orientation et counseling ») qui comprend plusieurs mois de stages pratiques. Les spécialistes travaillant comme eux à limiter l’échec scolaire et l’exclusion sont nombreux au Québec : orthophonistes, orthopédagogues, psychologues scolaires… Pour les faire sortir de l’ombre, une campagne d’affichage autour du slogan « Ne lâche pas! Une équipe de professionnels est là pour t’aider à l’école » a été mise en place début mars au bord des autoroutes, dans la région de Montréal.


Sources : La Presse – 1er mars, OCCOPPQ

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.