Journalistes… en herbe

Solliciter la curiosité des jeunes et les rendre acteurs de la protection de l’environnement, c’est le défi que s’est lancé la Fondation pour l’Education à l’Environnement, en proposant à des élèves de devenir journalistes.

Depuis près de quinze ans, le projet Jeunes Reporters pour l’environnement mobilise collégiens et lycéens de vingt pays pour mener des enquêtes journalistiques sur le respect de l’environnement dans leur ville. L’an passé, plus de 500 établissements ont participé à cette action. Pendant quatre mois, de janvier à avril, les élèves se mettent dans la peau de journalistes et vont creuser des sujets de leur choix, comme le tri sélectif dans leur établissement, la pollution de l’eau dans leur ville… « Tout a commencé en 1983 par un voyage en Arctique, raconte Vincent Laurent, coordinateur de Jeunes Reporters pour l’Environnement. Quelques élèves s’étaient rendus sur place pour mener une enquête scientifique sur le trou de la couche d’ozone. Le programme s’est développé sous la forme d’un appel à projet annuel, et aujourd’hui, nous recevons une quarantaine de propositions par an en France. »


 


Développer rigueur et curiosité


 


Dès le mois de janvier, les élèves se lancent dans un travail d’investigation appuyés par leurs professeurs. Aidés par la Fondation, qui organise un séminaire sur les techniques journalistiques, et épaulés par Terra Eco, qui les abonne pour trois mois à leur site, les journalistes en herbe vont alors à la recherche d’informations sur le terrain, afin de rendre un article le plus complet possible sur la problématique choisie. « Le but est qu’ils aillent vérifier les informations auprès de différents acteurs, qu’ils creusent les sujets et qu’ils tentent aussi de mettre en lumière les positions des parties prenantes d’une problématique environnementale locale, explique Vincent Laurent. La démarche journalistique leur apporte rigueur et curiosité. » Mais les élèves ne s’arrêtent pas au rendu de l’enquête, qu’ils peuvent présenter sous forme d’articles, d’émission radio ou de blog. Ils sont aussi invités à formuler des propositions visant à l’amélioration du respect de l’environnement dans leur quotidien. Ils se servent également des médias pour faire connaître leur démarche. Certains ont pu obtenir des articles dans les pages de la presse locale. D’autres organisent des journées de sensibilisation dans leur établissement.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.